De l'avantage de ne pas avoir la télé

 | INSPIRATIONS |


Ce billet a été publié sur la première version d'Equinoxe

 
Quand on a vendu notre télé, c’était bien plus pour se payer des bières à la place de la redevance télévisuelle que par « simplicité volontaire ». A l’époque, je crois bien que je n’avais d'ailleurs pas encore entendu parler de ce terme et on peut d'ailleurs la pratiquer en gardant sa télé ! Mais pour ma part, après 3 ans sans télévision, je réalise que ça s’inscrit totalement dans ma démarche de vie plus slow.

Elle était allumée souvent le soir mais on a décidé de la vendre presque sur un coup de tête, estimant qu'à l'heure d'Internet, des replays et maintenant de Netflix, on pouvait facilement s'en passer. Le fait qu'on se retrouve de moins en moins dans le contenu télévisuel proposé à jouer dans la balance aussi. Ne plus avoir de télé, ça a pour moi signifié regarder moins de programmes en tout genre, mais évidement pas ne rien regarder du tout. On squatte toujours le canapé à regarder films, séries ou documentaires (on se tient au courant des actualités avec Internet ou la radio) mais ça a donné lieu à plein de petites améliorations qui font que pour rien au monde, je rachèterai une télé à l’heure actuelle. 


Réellement choisir ces programmes. 
Quand on a envie de regarder quelque chose, on le choisit. On gagne nettement en qualité de programmes, on s'épargne parfois certaines choses (violence, vulgarité...) et on ne perd plus de temps à regarder des choses qu'au fond, on trouve un peu nulles. Et si on a envie de regarder quelque chose sans idée derrière la tête, on se tourne vers le replay ou les sélections de film d’Allociné.

S’ouvrir à d’autres activités. 
On se regarde un film ou 1 ou 2 épisodes peut-être 1 à 2 fois par semaine, sauf cas particulier d’une série géniale qu’on va se faire sur la semaine (ou que je vais binge-watcher en une aprèm, héhé) mais globalement, je me suis mise à faire autre chose de mes soirées : lire, écrire, bricoler, jeux de société… C’est agréable, souvent relaxant, et puis moins d’écrans avant d’aller dormir favorise le sommeil.

Davantage profiter de son entourage. 
Je suis généralement happée par les films et si un écran est allumé dans une pièce, je ne peux m’empêcher de le regarder. Ce qui fait que visionner quelque chose m’isole un peu. Ne pas avoir de télé, c’est regarder moins de choses et donc profiter davantage de son entourage le soir ou pendant les repas.

Moins de publicité.
Vu que je regarde peu de replay ou de vidéos sur Youtube, je n'y suis plus du tout habituée et je trouve cela vraiment insupportable. Il y en a bien assez dans les magazines (que je ne lis plus pour ça, haha !) et dans le métro pour que je sois totalement ravie de m’épargner celle de la TV. 

S’offrir d’autres luxes. 
Pas de télé, mais on s’est quand même offert quelques plaisirs liés au visionnage confortable : un rétroprojecteur et un abonnement de cinéma... tellement mieux ! 


Et vous, télé ou pas télé ? Quel est votre rapport à l’écran ? 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...