Faire du lait végétal



Depuis quelques mois, j'ai souvent du lait végétal dans mon frigo. J'en goûte,  j'en intègre à mes recettes préférées ... si bien que j'ai commencé à en faire moi même. C'est tellement rapide à faire ! Et puis c'est aussi pratique, moins cher, sans conservateur ... et ça permet des association folles que l'on trouve plus difficilement dans le commerce.

Le lait végétal ne porte l'association de lait que par sa ressemblance physique avec le lait d’origine animale. C'est davantage une sorte jus plus léger, puis que c'est en fait une purée d'oléagineux, de céréales ou encore de graines mixée avec de l'eau puis filtrée. Il existe une grande variété de lait végétaux : amandes, noisettes, noix, soja, châtaigne, cajou, coco, riz, sarrasin... mais aussi millet, quinoa, graine de tournesol, chanvre... La technique que je vous présente un peu plus bas est adapté à la fabrication d'un lait d’oléagineux, d'avoine ou de kasha car il ne demande pas de cuisson, au contraire du lait de soja ou de riz par exemple, dont la réalisation est un peu plus complexe et nécessite l'utilisation d'une machine à lait végétal.

De manière générale, pour faire du lait végétal, il vous faut :
  •  des noix, des graines ou des céréales. Il faut compter 100 à 150g pour 1L de lait végétal. Moi qui aime les lait assez épais, proche de la consistance du lait de vache, j'utilise minimum 125g de noix. 
  • de l'eau pour le trempage, ainsi pour le mixage. N'utilisez pas l'eau du trempage pour mixer, servez vous en pour un usage non-alimentaire comme arrosez vos plantes ou faire tremper une casserole.
  • un agent sucrant liquide comme le nectar d'agave, le miel ou le sirop d'érable ou des dattes. Vous pouvez choisir de le mettre directement dans le blender au moment de la fabrication du lait, ou dans votre bol, a chaque fois que vous en consommer. Vous pouvez aussi ne pas en mettre du tout.
  • des arômes ou des épinces douces, comme de l’arôme de vanille, de la cannelle etc, ainsi qu'une pincée de sel afin de faire ressortir le gout. C'est également facultatif.

  • d' une bouteille en verre, qui ferme bien. Je la stérilise à l'eau bouillante et la laisse refroidir à température ambiante. Ne la passez pas sous l'eau froide, le verre se fêlerait. 
  •  une étamine, pour filtrer le lait. Un grand bout de mousseline ou même un bas nylon propre peuvent faire l'affaire également.
  •  un blender assez puissant. Normalement les noix sont assez faciles à blender grâce au trempage mais si ce n'est pas le cas, faites des pauses afin de ne pas faire chauffer votre appareil ainsi que votre contenant.
  •  un bec verseur ou un entonnoir afin de transvaser le lait dans la bouteille.



La première étape, c'est de mettre à tremper les noix ou les graines que l'on utilise dans un grand volume d'eau froide. Cela permet d’amorcer leur gémination et de réduire leur taux d'acide phytique afin de les rendre plus digeste. N'utilisez pas l'eau de trempage pour faire votre lait, utilisez la pour autre chose. Le temps de trempage varie en fonction des noix ou des graines que vous utilisez. Voilà un petit tableau qui indique celui de mes laits préférés.

TEMPS DE TREMPAGE
___________________________________________________________________________________________
AMANDES : 8  - 12H
___________________________________________________________________________________________
NOISETTES : 8H
___________________________________________________________________________________________
NOIX DE CAJOU : 2H
___________________________________________________________________________________________
NOIX DE GRENOBLE : 4H
___________________________________________________________________________________________
NOIX DE MACADAMIA : 8H
___________________________________________________________________________________________
AVOINE EN GRAINS : 8 - 12H
___________________________________________________________________________________________
KASHA : 6 - 8H

Vous pouvez aussi choisir de remplacer le trempage par de la torréfaction, c'est particulièrement bon avec les noisettes, les châtaignes et les amandes. Passez-les une dizaine de minutes au four en surveillant.


Une fois les graines trempées, rincez-les et placez les dans un blender avec de l'eau. Mixez le plus finement possible en faisant des pauses si besoin. Ajoutez une pincée de sel, et un agent sucrant ou un arôme, épices etc. si vous le souhaitez. Blendez quelques instant pour mélanger puis gouter.  

Filtrez le mélange obtenu à l'aide de l'étamine ou de la mousseline au dessus d'un bec verseur et essorez bien afin d'extraire le maximum de liquide. Le résidu obtenu s'appelle okara, et est assez chouette à utiliser en cuisine notamment dans des biscuits ou des pâtes à tartes. Veuillez cependant à l'utilisez assez vite car il ne se conserve pas très bien (2 jours) ou congelez-le. Vous pouvez lire l'article d'Ophélie sur Antigone XXI qui propose plein d'idées pour l'utiliser.

A l'aide d'un entonoir ou du bec verseur, transvaser le lait filtré dans une bouteille stérilisé. Conservez-le au frais et consommer-le dans les 5 jours. N'oubliez pas de le secouer avant de le consommer pour mélanger les deux phases (eau et oléagineux) qui ont tendance a se séparer.  


Aimez vous le lait d'oléagineux ? Ça vous dit d'en faire maison ? 

Mathilde

11 commentaires:

  1. J'aimerai bien tester, mais je doute avoir le courage nécessaire, ni le matériel (la vaisselle n'est même pas entièrement sortie des cartons en plus!). Mais si l'envie t'en dit quand tu viendras à Lille, ça ne me dérange pas d'en avoir dans le frigo.
    Oh et j'aime beaucoup ce nouveau mode de tuto, avec les gifs, c'est très joli et très vivant!
    Bisous bisous ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, les joies du déménagement ! C'est tellement chouette de tout aménager en même temps ! Tu sais, pas besoin de courage, juste d'un blender ! Mais oui, on en fera ensemble si tu veux ! Merci beaucoup, je suis ravie que ça te plaise! Des bisous ! ❤️

      Supprimer
  2. Bonsoir Mathilde, tombée sur votre blog par hasard ... je le trouve superbe. Je viens à l'instant de mettre à tremper mes amandes, mais une question se pose, dois-je utiliser cette première eau pour mixer mes amandes le le,demain, ou dois-je utiliser une nouvelle eau ? Merci pour votre réponse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Après les avoir fait tremper, il faut utiliser une nouvelle eau pour les mixer ! Bonne continuation ! :)

      Supprimer
  3. Un trés beau blog ,et cette recette de lait végétal m'intrigue ,je la garde dans mes favoris:-) bonne soirée

    RépondreSupprimer
  4. merci pour la recette. C est super!
    Faites vous aussi votre lait de riz? Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne fais pas de lait de riz, ou du moins, pas encore ! C'est un peu plus technique que le lait d'oléagineux puisqu'il nécessite une cuisson. Cela dit, avec des machines a faire du lait végétal. , comme soyabella, c'est apparement assez facile !

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Non, pas assez de qualité pour agrandir les GIF !

      Supprimer
    2. ah dommage, j'aimais bien

      Supprimer

Instagram