<< Vivez pleinement chaque saison qui passe. Respirez l'air, buvez, goûtez les fruits, et acceptez l'influence de la terre >>


Henry David Thoreau - Walden ou la Vie dans les Bois +++++++++





.DERNIERS BILLETS.

WINDOW FARMS, POTAGERS VERTICAUX

 | AGRICULTURE URBAINE |



Il n'y a pas longtemps, j'ai découvert les Windows Farms, vous connaissez ? C'est un système ultra ingénieux mis au point en 2009 par Britta Riley, une artiste new-yorkaise à la main verte vivant au 5eme étage d'un appartement de Brooklyn. Utilisant le système de l'agriculture hydroponique, c'est à dire hors-sol, elle a conçu un petit potager d’intérieur à suspendre à sa fenêtre avec arrosage automatique, le tout construit avec des matériaux recyclés. Un concept à la base artistique mais surtout écologique et économique bien cool pour les citadins sans jardin.

Depuis, elle est à la tête d'une start-up qui développe le projet comme une communauté participative. Le but est de faire progresser collectivement une technologie répondant en partie aux préoccupations environnementales actuelles. C'est un processus de responsabilisation et de recherche hyper bien pensé que l'on nomme R&D, pour Research and Develop (-It Yourself). Sur leur site Windowfarms, on peut les acheter (uniquement aux USA car ce serait contre-productif de leur faire traverser la planète) mais aussi trouver et partager tous les bons plans pour construire sa propre windows farm et ainsi faire pousser des légumes frais et bio chez soi. Si elles ne sont pas adaptées pour les légumes racines tels que les pommes de terres, les carottes ou les radis, et les céréales comme le blé et le mais, elles se prêtent parfaitement à la culture des fraises, des tomates-cerises, des salades, des poivrons, des petits pois et des plantes aromatiques.

A terme, leur utilisation peut être un moyen de développer les villes vers une consommation durable tout en améliorant sa condition de vie. Imaginez si chaque citadin faisait pousser une partie des légumes et plantes qu'il consomme à ses fenêtres ou à celles de son bureau! Plus de gaspillage de salade qu'on achète et qui fane avant que l'on ait fini de la consommer, plus de produits dont on ignore la réelle provenance et sans doute noyés sous les pesticides. Bref, une réelle évolution de notre façon de consommer et une belle promesse pour l'avenir, le nôtre et celui de notre planète.



Le système de l’agriculture hydroponique est simple. Il s'agit d'offrir à la plante tout ce qu'elle désire, c'est à dire de la lumière, de l'eau et des nutriments. Ainsi, elle n'a pas besoin d'étendre ses racines à la recherche de ces deux derniers et concentre la totalité de son énergie à grandir à l'extérieur de la terre, offrant donc un meilleur rendement.

C'est ce qui se passe dans une window farm. Placés devant une fenêtre, les plants bénéficient de la lumière. Une pompe à air est reliée à un réservoir et envoie de l'eau et les nutriments (achetés en jardinerie bio) que l'on y a ajoutés dans le plant le plus haut via un tube de plastique. L'eau va descendre le long des réceptacles qui abritent les plants, nourrissant ainsi chaque plante de la colonne. L'eau qui n'a pas été absorbée lors de sa descente retombe dans le réservoir et est renvoyée dans le premier plant à l'aide de la pompe et ainsi de suite. La pompe est équipée d'un minuteur afin d'envoyer de l'eau de façon régulière rendant la window farm totalement autonome. Il suffit juste de la réapprovisionner en eau et en nutriments une fois par semaine, et de laver le réservoir et les tubes de temps en temps. Vous pouvez vous faire une idée plus claire de son fonctionnement en regardant ce schéma.

Si elle nécessite un petit investissement au début (il faut compter un peu plus de 30 euros pour une pompe et le matériel de suspension) et boire pas mal de Schweppes (je trouve les bouteilles particulièrement adaptées) il est pour sûr rentabilisé par la suite et ça me donne vraiment envie d'essayer.


Que pensez vous de ce potager vertical ? 

4 commentaires:

  1. Sympa, je veux bien voir le diy, c'est pas trop compliqué ?

    RépondreSupprimer
  2. On est actuellement en train d'y travailler et ça demande un peu de réflexion mais c'est carrément faisable pour une bricoleuse du dimanche comme moi !

    RépondreSupprimer
  3. ça donne envie d'essayer, mais j'ai peur que le résultat ne soit pas aussi mignon que sur la photo haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, avec les bons materiaux et de la patience, ça peut se faire :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

I N F O L E T T R E

Inscrivez-vous pour recevoir les actualités du blog et du contenu exclusif

* indicates required