TARTINADE AIL & FINES HERBES A BASE DE TOFU



J'étais en train de chercher une alternative végétale au fromage à tartiner quand je suis tombée sur cette recette de Marie Chioca, une tartinade à l'oignon à base de tofu lactofermenté. Ce dernier a une texture crémeuse et un gout un peu relevé... c'était l’ingrédient parfait. Je me suis empressée d’adapter la recette de Marie pour obtenir ce que je voulais: une tartinade façon ail & fines herbes !

Bien qu'elle soit pas vraiment photogénique (après tout, le paté ne l'est pas non plus) je crois que c'est la préparation végane que mes potes/ma famille me réclame le plus et je m'exécute toujours avec plaisir car c'est ultra rapide à préparer, idéal pour l'apéro ou pour accompagner un diner léger et surtout, vraiment SUPER BON ! Vous m'en donnerez des nouvelles :)


TARTINADE AIL & FINES HERBES A BASE DE TOFU
préparation: 10mn | cuisson : 00mn
pour 200g environ - recette végétalienne


Ingrédients :
- 200g de tofu lactofermenté au --au tamari
- 3 c. à soupe d'huile d'olive
- 3 c. à soupe d'herbes au choix
- 1 gousse d'ail
- sel et poivre, au goût

Étapes :
1. Ciselez finement les herbes choisis (basilic, persil et ciboulette pour ma part) et hachez l'ail.

2. Mixez ensemble tout les ingrédients, salez et poivrez selon convenance et transvasez le tout dans un pot en verre. A conserver au réfrigérateur et à consommer dans les 2-3 jours.

NOTE : J'utilise le tofu lactofermenté de la marque Sojami qui est parfait pour cette recette, tant au niveau du goût qu'au niveau de la texture. Avec du tofu lactofermenté nature, la préparation sera un peu moins facile à tartiner et il faudra ajouter plus d'huile.

CAKE SALÉ AUX COURGETTES, FETA & MENTHE



Il y a toujours une bonne raison de préparer un cake salé.
- pour l'apéro : c'est joli et nourrissant, toujours une bonne idée pour les apéros dinatoires ou quand on a des copains un peu morfales.
- pour un pique nique : on le laisse dans son moule, on fait un joli furoshiki avec un torchon et ça se transporte sans souci.
- pour un diner rapide : en le préparant la veille ou le matin, il n'y a plus qu'à le servir froid avec une petite salade, parfait pour les soirs de semaine ou de vadrouille.
- pour manger au cinéma, à la séance de 20h : sous forme de muffins, c'est plus pratique (et ça fait moins de bruit que les popcorns du voisin)
- parce que ça fait des restes pour la lunchbox du lendemain, à condition de n'être que 2 pour le dîner.

Pour toutes ces raisons, j'avais envie de partager ici ma recette de base pour un cake salé, sans gruyère râpé, ni œuf. Je vous le propose ici version été, avec de la courgette, de la feta et de menthe, une association que j'aime beaucoup. Pour une version totalement végétalienne, vous pouvez remplacer la feta par du tofu-lactofermenté, ce n'est pas mal non plus !

CAKE SALÉ AUX COURGETTES, FETA & MENTHE
préparation: 15mn | cuisson : 50mn | repos : 2h
pour un cake - option végétalienne


Ingrédients :
- 200g de farine semi-complète
- 200ml de crème de soja
- 60ml d'huile au choix
- 50ml de lait végétal au choix
- 1 c. à café de sel et de poivre
- 1 c. à café de bicarbonate
- 1/2 c. à café de vinaigre de cidre

pour la garniture
- 200g de courgettes
- 100g de feta (ou de tofu --lactofermenté)
- 2 c. à soupe de graines de --tournesol
- 1 gousse d'ail
- quelques feuilles de menthe






Étapes :
1. Hachez finement l'ail. Coupez la courgette en dès et faites revenir le tout à la poêle 2mn à feu vif.

2. Ciselez finement la menthe pour en obtenir l'équivalent de 2 c. à soupe. Coupez la feta (ou le tofu) en dès. Préparez les graines de tournesol. Réservez.

3. Dans un cul de poule, mélangez la farine, le bicarbonate, le sel et le poivre.

4. Ajoutez la crème de soja et le lait végétal (soja ou épeautre pour moi), l'huile végétale (le plus souvent, huile d'olive) et le vinaigre de cidre. Mélangez bien. Ajoutez la garniture puis mélangez de nouveau.

5. Répartissez la pâte dans un moule huilé et fariné ou chemisé de papier cuisson. Enfournez pour 20mn à 200°C puis baissez à 180°C et poursuivez la cuisson 30mn. Laissez refroidir avant de le démouler et de le couper (je compte 2h environ).


NOTE : Vous pouvez remplacer le bicarbonate de soude et le vinaigre de cidre par 1 c. à café de levure.

J'AI TESTÉ LES NOIX DE LAVAGE



Á la fin de l'année dernière, je me suis lancée en quête d'une alternative écologique à la lessive traditionnelle, polluante à souhait. Guère convaincue par les lessives avec le label écologique que vendait mon supermarché, juste "moins pires" à mon sens, je me suis tournée vers les noix de lavage. Après 9 mois d'utilisation, je vous donne mon avis !


Les noix de lavages, qu'est ce que c'est ?
Ce sont les coques d'un "arbre à savon", le sapindus mukorossi, qui pousse en Inde et au Népal, d’où leur nom de "noix indiennes". Elles contiennent de la saponine, une substance moussante et détergente qui s'active dans l'eau chaude (30°C).


Comment on les utilise ?  
Je m'en suis principalement servie en guise de lessive écologique, mais leur pouvoir détergeant fait que l'on peut également les utiliser pour faire des produits d'entretien maison ou même du shampoing, à condition d'en faire une décoction.

Pour la lessive, leur utilisation est toute simple : On place 5-6 moitiés de noix dans un petit sac de coton ou filet (généralement fourni avec) et on place ce dernier dans le tambour. L'odeur est totalement neutre donc on peut ajouter 3-4 gouttes d'huile essentielle adaptée (lavandula angustifolia pour moi) sur le sachet. On peut également utiliser un peu de vinaigre blanc à la place de l'adoucissant et un peu de bicarbonate de soude comme agent blanchisseur.


Mon avis
Globalement, je suis satisfaite de leur utilisation. Mon linge (à quelques exceptions près, j'y viendrai) est toujours sorti propre de la machine. Un paquet coûte une douzaine d'euros et dure environ 1 an donc c'est très économique. C'est pas mal non plus dans un objectif de réduction des déchets, puisque les noix se compostent.

Malgré ces points positifs, je n'en rachèterai pas car elles manquent un peu de praticité. Si elles font l'affaire pour le linge du quotidien, elles ne lavent pas parfaitement le plus sale comme les disques à démaquiller en coton, les torchons, les serviettes de table blanches...que je suis obligée de prélaver à la main (avec du savon de Marseille). Après ça, le résultat est net mais ça prend un temps que je n'ai pas envie de prendre. Elles sont souvent vendues dans un sac en coton plastifié, réutilisable mais pas recyclable donc ce n'est pas si zéro-déchet que ça. Et puis elles viennent de loin ces noix de lavage, et comme je sais qu'il existe des solutions efficaces et plus locales, ça m’embête un peu ! 
Du coup quand mon sachet sera fini, je vais tester la lessive-maison au savon de Marseille qui, en plus d'être écologique, économique et locale, me semble plus pratique. Affaire à suivre ! 


Connaissez-vous les noix de lavage ? Qu'en pensez vous ?


MUFFINS-DÉJEUNER AUX MYRTILLES



Quand j'ai la motivation en semaine ou plus généralement le week-end, il n'est pas rare que je prépare des muffins. Vu qu'on les mange beaucoup plus souvent au petit déjeuner qu'au goûter, j'ai pris l'habitude de les rendre le plus nourrissant et énergisant possible.
Au programme donc : farines presque complètes, flocons d'avoine, graines de chia, fruits antioxydants... bref un concentré de bonnes choses ! J'utilise aussi du sucre de coco (un sucre à indice glycémique bas) histoire d'éviter le coup de mou qui me tombe souvent dessus quand je mange trop sucré le matin mais vous pouvez aisément le remplacer par du sucre complet. 
Bon matin ! 

MUFFINS-DÉJEUNER AUX MYRTILLES
préparation: 10mn | cuisson : 25mn
pour 8 muffins moyens - recette végétalienne


Ingrédients :
- 100g de farine semi-complète
- 100g de farine d'épeautre
- 60g de flocons d'avoine
- 100g de sucre de coco
- 80ml d'huile végétale neutre
- 150ml de lait végétal
- 150g de myrtilles, fraiches ou --congelées
- 2 c. à soupe de graines de chia
- 1 c. à café de bicarbonate
- 1/2 c. à café de vinaigre de --cidre
- une pincée de sel









Étapes :
1. Mélangez les graines de chia avec 6 c. à soupe d'eau. Réservez.

2. Dans un cul de poule, mélangez les farines, les flocons d'avoine, le sucre de coco, le bicarbonate et le sel.

3. Ajoutez le lait végétal, l'huile végétale neutre (j'utilise de l'huile de pépins de raisins), le vinaigre de cidre et le "gel" de chia et mélangez quelques instants. Il ne doit plus rester de traces de farine mais la préparation ne doit pas forcément être homogène. 

4. Ajoutez les myrtilles et mélangez de nouveau.

5. Repartissez la pâte dans des moules légèrement huilés et farinés et saupoudrez éventuellement de flocons d'avoine. Enfournez pour 25 à 30mn à 180°C (chaleur tournante pour moi). Laissez refroidir avant de démouler.

NOTE : Vous pouvez remplacer le bicarbonate de soude et le vinaigre de cidre par 1c. à café de poudre à lever (ou de levure chimique).