15/04/2016

PATATES ÉCRASÉES RÔTIES & AIOLI D'AVOCAT(v)



Je tenais à mettre un titre en français mais cette recette fait en fait référence aux Smashed Potatoes, une façon de cuisiner les pommes de terres assez répandues outre-atlantique. Il s'agit de pommes de terre cuites à l'eau ou à la vapeur, écrasées grossièrement puis rôties pour les rendre un peu croustillantes. On trouve pas mal de recettes avec du fromage mais pour cette fois, j'ai opté pour une version un peu plus santé avec une sauce à l'ail à base d'avocat. A servir comme accompagnement ou juste avec une petite salade verte, c'est hyper bon! 

Cette recette est très largement inspiré de celle d'un blog que j'aime beaucoup, Oh She Glows. J'ai juste remplacé la mayonnaise végétale par de l'huile d'olive et forcé la dose en jus de citron, dont j'aime beaucoup le goût avec l'avocat et la coriandre.

PATATES ÉCRASÉES RÔTIES & AÏOLI D'AVOCAT
préparation: 15mn | cuisson : 20+20mn
pour 2 portions - recette végétalienne


Ingrédients:
- 4 pommes de terres
- sel et poivre, au goût
- herbes au choix

pour l’aïoli d'avocat
- 1 avocat mûr
- 2 c. à soupe de jus de citron
- 1 c. à soupe d'huile d'olive
- 1 grosse gousse d'ail
- sel et poivre, au goût












Étapes:
1. Faites cuire les pommes de terre entières et non-épluchées dans une grande quantité d'eau chaude pendant 20mn, ou jusqu'à ce qu'elles soient tendres. .

2. Placez-les sur une plaque légèrement huilée ou recouverte de papier cuisson et écrasez-les un peu avec un presse-purée ou le bas d'un verre. Ajoutez un filet d'huile d'olive, salez, poivrez (j'utilise du poivre de Sichuan) et enfournez pour 20mn à 180°C.

3. Préparez la crème d'avocat : mixez tout les ingrédients "pour l’aïoli" jusqu'à obtenir une préparation onctueuse. Ajustez l' assaisonnement si besoin. 

4. Quand les patates écrasées sont bien rôties et croustillantes, parsemez de fines herbes finement ciselées (coriandre pour moi) et servez avec la crème d'avocat à l'ail.

12/04/2016

BANANA BREAD A LA NOIX DE COCO (v)



J'ai toujours tendance à acheter plus de bananes qu'il ne m'en faut et il n'est pas rare que je m'en retrouve avec 2-3 trop mûres pour être manger à la main. Je les transforme en smoothie, en biscuits-santé à l'avoine mais surtout en banana-bread. J'adore manger ce genre de cake le matin ou à l'heure du goûter avec un bon thé et j'en ai testé pas mal.
Un de mes préférés c'est celui ci, dont j'ai trouvé la recette sur Chocolate & Zuchini et que je ne me lasse pas de refaire encore et encore, sans rhum ni épices pour ma part. Il est hyper moelleux - surtout quand on l'emballe dans un torchon après cuisson comme je conseille en fin de billet - et avec un bon goût de noix de coco. Miam !

BANANA BREAD A LA NOIX DE COCO
préparation: 15mn | cuisson : 40mn
pour un gros cake - recette végétalienne


Ingrédients:
- 260g de farine semi-complète
- 180g de sucre de canne
- 60ml d'huile végétale neutre
- 60ml d'huile de coco
- 50g de noix de coco râpée
- 1 c. à café de bicarbonate
- 1/2 c. à café de vinaigre de --cidre
- 3 bananes mûres (300g)
- une pincée de sel












Étapes:
1.  Dans un cul de poule, mélangez la farine, le sucre, la noix de coco râpée, le bicarbonate de soude et le sel. Réservez.

2. Dans une assiette creuse, écrasez les bananes avec l'huile végétale neutre (j'utilise de l'huile de pépins de raisins), l'huile de coco fondue et le vinaigre de cidre jusqu'à obtenir une purée lisse.

3. Versez cette dernière dans le cul de poule et mélangez jusqu'à faire disparaitre toute trace de farine. Versez la préparation dans un moule à cake huilé et fariné ou chemisé de papier cuisson et enfournez pour 40 à 45mn à 180°C, ou jusqu'à ce qu'un couteau ressorte propre. 

4. Attendez 10mn avant de démoulez le cake, puis emballez ce dernier encore chaud dans un torchon propre afin qu'il conserve tout son moelleux. Dégustez froid.  


01/04/2016

DEFI : UN MOIS SANS PRODUIT D'ORIGINE ANIMALE


Quand on est végétarien pour des raisons éthiques et écologiques, il me semble qu'un moment ou à un autre se pose la question des autres produits d'origine animale comme les œufs et les produits laitiers, dont le mode de production est souvent tout aussi cruel et gourmand en ressources. Pour ma part je me suis retrouvée face à mes propres contradictions dès le moment où j'ai arrête de consommer viande et poisson tout en continuant à manger des œufs, du fromage et à porter des chaussures en cuir. Je ne savais pas vraiment où j'avais envie d'aller mais je sentais que c'était un peu plus loin que le végétarisme. Ma relation avec la nourriture pouvant être compliquée parfois, j'avais préféré y aller progressivement, sans me brusquer, et trouver mes marques dans une alimentation sans viande ni poisson avant toute chose. C'est désormais chose faite.

Aujourd'hui, même si je ne pense pas qu'un jour je deviendrais végétalienne, j'ai toujours envie d'aller plus loin que mon végétarisme actuel. Les produits d'origine animale sont loin d'être des produits comme les autres et mon rapport avec eux (et avec les animaux de manière plus général) à beaucoup évolué ces deux dernières années. J'essaye de les utiliser pour ce qu'ils sont, pour leur goût, plus que pour leur propriété en cuisine, comme le pouvoir liant des œufs ou crémeux de la crème par exemple. Pour ça, j'essaye de trouver des alternatives végétales. Dans l'idéal, j'aimerais aussi en consommer moins, pour pouvoir privilégier la qualité (le fromage notamment!). Mais force est de constater que certaines habitudes ont la vie dure et que je me laisser parfois aller à la facilité : ce que je connais !
Du coup, pour m'encourager à découvrir de nouvelles choses, et bousculer mes habitudes, j'ai eu envie de me mettre au défi toute seule, et c'était d'ailleurs une de mes résolutions écolo pour 2016 :

manger sans produits d'origine animale pendant un mois !
 
Et j'ai commencé ce matin ! Du coup, jusqu'au samedi 30 avril, pas d’œufs de fromage, de yaourt, de beurre demi-sel, de chocolat au lait, de miel dans ma cuisine et tout autant de nouvelles choses à découvrir, bref tout un programme ! 
Durant cette période, je posterais sans doute que des recettes végétaliennes sur le blog (ce qui était souvent le cas, je réalise) et essayerai au maximum de partager mes assiettes sur  mon compte instagram. Je posterais aussi peut-être un petit bilan à la fin de chaque semaine en fonction de ce que j'ai à raconter, et pour sûr, à la fin de ce petit défi !

25/03/2016

RÔTI DE SEITAN FARCI AU PESTO (v)


L'idée d'un seitan farci au pesto m'est venu en feuilletant un vieux numéro du magazine Saveurs. Il y avait cette photo d'un rôti de bœuf farci au pesto si appétissante que j'avais envie de lécher la page. Qu'on soit clair, dans la vraie vie je n'aurais pas eu envie de le manger ce rôti. Mais sur le papier glacé, avec une texture que j’imaginais toute tendre, une très légère croûte autour et un pesto qui sentait bon les beaux jours, ça donnait envie. Du coup je me suis lancé dans la réalisation de seitan maison pour pouvoir le farcir à mon goût.

Même si on peut un peu se perdre dans toutes les recettes disponibles sur l'internet, tout les modes de cuisson possibles et qu'il m'a fallu 2-3 essais pour obtenir un seitan (farci qui plus est) vraiment satisfaisant, c'est beaucoup plus facile que je ne pensais de faire du seitan maison. Et le goût est tel que ça vaut vraiment le coup d'essayer, surtout que sa version simple se congèle très bien. Au fil de mes recherches, je suis d'ailleurs tombée sur ces deux articles (ici et ) qui donnent plusieurs astuces et infos très intéressantes quant à la réalisation du seitan, à lire !

Pour ma part, je n'avais pas envie de devoir acheter tout un tas d’ingrédients bizarres (hormis le gluten bien sûr) et une cuisson au bouillon (l'eau doit frémir mais pas bouillir) me semblait très hasardeuse comme je ne maitrise pas encore totalement mes plaques à induction. Du coup, j'ai fait un mix de plusieurs recettes, de plusieurs modes de cuisson et après un peu de persévérance, le résultat est là : beau, bon, et beaucoup plus facile que la longueur de la recette ne laisse présager !


.


RÔTI DE SEITAN FARCI AU PESTO
préparation : 20mn | repos :10mn | cuisson : 50mn
pour 8 portions - option végétalienne

Ingrédients
- 230ml de bouillon de légumes
- 200g de gluten en poudre
- 125g de haricots blancs, cuits et égouttés
- 20g de levure de bière
- 2 c. à soupe de sauce soja
- 2 c. à soupe d'huile d'olive
- 1 c. à café de thym
- 1 c. à café d'origan
- 1/2 c. à café de poivre

pour le pesto
- 2 bouquets de basilic
- 30g d'amandes
- 30g de parmesan râpé ou de levure de bière
- 10cl d'huile d'olive
- 1/2 c. à café de sel
- 2 gousses d'ail

et aussi
- un morceau de gaze
- de la ficelle à rôti


Étapes
1. Dans une poêle, torréfiez quelques minutes les amandes. Dégermez l'ail, hachez-le finement et effeuillez le basilic. Placez ces éléments dans un mixer avec le parmesan (ou la levure de bière) et l'huile d'olive et mixez jusqu'à obtenir une préparation homogène. Vous pouvez ajouter de l'huile d'olive si besoin mais le pesto ne doit pas avoir une consistance trop liquide. Réservez au frais.

2. Mixez les haricots blancs ou écrasez-les à l'aide d'une fourchette jusqu'à obtenir une crème onctueuse et sans morceaux. Ajoutez le bouillon de légumes, la sauce soja et l'huile d'olive et mélangez bien. Réservez.

3. Dans un saladier, mélangez le gluten en poudre, la levure de bière, le thym et le poivre. Ajoutez la préparation liquide en une seule fois et mélangez à l'aide d'une cuillère en bois puis à la main jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène. Pétrissez une dizaine de minutes à la main ou avec un robot muni d'un pétrin, puis laissez reposez un autre dizaine de minutes.
4. Étalez la mousseline devant vous et étalez-y le seitan le plus finement possible à l'aide d'un rouleau à pâtisserie de manière à obtenir un rectangle de 20x25cm environ.

5. Garnissez-le généreusement de pesto en laissant 3 cm à chaque extrémités. Roulez-le sur sa longueur en vous aidant avec la mousseline (comme pour faire un gâteau roulé ou des makis) et rabattez chaque bout. Emballez-le bien pour formez un boudin et ficelez en prenant garde à ne pas trop le serrer, il va gonfler à la cuisson.

6. Cuisez le seitan à la vapeur durant 30 minutes. L’idéal est visiblement d’avoir un cuit-vapeur, mais pour ma part j'ai utilisé une grande casserole avec un panier de cuisson et un couvercle et le résultat est satisfaisant. Vous pouvez également le cuire dans un bouillon aromatique frémissant 30 minutes également.

7. Débarrassez délicatement le seitan de sa mousseline en prenant garde de ne pas l'abimer (il est encore un peu mou). Placez-le dans un plat à gratin et badigeonnez-le d'huile d'olive et d'herbes de Provence, puis enfournez-le pour 20mn à 180°C. Vous pouvez faire cette étape au dernier moment, un peu avant le moment de servir.

NOTE : Pour aller plus vite, vous pouvez également acheté du pesto du commerce.

NOTE 2 : Le gluten de blé en poudre se trouve très facilement en épicerie bio.